Premier tour du monde en avion Solaire

Après les 8 records du monde du prototype de Solar Impulse, premier avion solaire à accomplir un vol de nuit, à relier deux continents et à traverser les Etats-Unis, il est temps pour Bertrand Piccard et André Borschberg de passer à la phase ultime de l’aventure : le tour du monde de 2015. 

Quelle meilleure façon de démontrer l’importance de l’esprit de pionnier et d’innovation que de réaliser l’impossible avec des énergies renouvelables et d’apporter de nouvelles solutions aux problèmes environnementaux ?

Le Parcours: En décollant de la région du Golfe Arabique, Solar Impulse traversera successivement la Mer d’Arabie, l’Inde, la Chine, l’Océan Pacifique, les Etats-Unis, l’Océan Atlantique, l’Europe du Sud ou l’Afrique du Nord, pour boucler la boucle en rejoignant son point de départ.

Un défi historique: comme dans toutes les grandes premières, il n’existe aucune référence préalable, et les stratégies doivent être inventées à partir de zéro.

Solar Impulse 2, l’avion solaire du tour du monde.

Le plus grand avion du monde jamais construit pour un poids aussi faible. Son facteur de charge est pourtant le meme que celui d’un avion de ligne.Envergure de72 m, plus grand que celle d’un Boeing 747 Jumbo Jet, afin de minimiser la trainee induite et d’offrir une surface maximale aux cellules solaires.

Poids d’une voiture : 2300 Kg.

Puissance maximale de 70 CV (4 moteurs de 17,5 CV).

Puissance moyenne sur 24 h d’une petite moto, soit 15 CV,

apres optimisation a l’extreme de toute chaine energetique.

17248 cellules solaires.

Altitude maximum : 8500 m (27000 ft).

Vitesse minimale de 20 Kts (36 km/h) au niveau de la mer et de 31,5 Kts (57 km/h) a l’altitude maximale.

Vitesse maximale de 49 Kts (90 km/h) au niveau de la mer et de 77 Kts (140 km/h) a l’altitude maximale.

Photos : ©Francis Demange